Deleted scene

 

S’étant donné pour mission de photographier l’invisible, il présente une singulière histoire de traque où les voies s’entremêlent et forment un labyrinthe complexe.

 

Dans ce parcours à la fois introspectif et initiatique, la quête du père trop tôt disparu croise celle du cinéaste japonais Akira Kurozawa (1910-1998) venu en 1974 retrouver – pour le tournage de son film – le lieu même où vécut le chasseur Dersou Ouzala. Dersou Ouzala est le héros du récit autobiographique éponyme publié en 1921 par l’officier-topographe russe Vladimir Arseniev (1872-1930), envoyé en mission à la frontière chinoise pour le compte de l’armée impériale russe. La quête de Toroptsov est aussi celle du tigre, signe du destin, à la fois chasseur et chassé.

 

Documents d’archives, photographies anciennes, vues de la taïga intemporelle ou de la Sibérie contemporaine sont agencés comme les éléments d’une narration. Ils invitent le spectateur à se perdre et le chasseur à poursuivre son inlassable quête.

 

© 2003-2017 Copyright Yury Toroptsov. Tous droits réservés.